10 édifices modernistes à Barcelone

10 édifices modernistes à Barcelone

Per LEO DAVID

Le modernisme est un mouvement artistique d’origine catalane qui se développa pendant 1 siècle de 1830 à 1930. À Barcelone le mouvement est beaucoup influencé par Antoni Gaudí et Lluís Domènech i Montaner.

foto de la sagrada familia

La Sagrada Familia

Peut-être le bâtiment le plus emblématique malgré qu’il ne soit pas fini, Le Temple Expiatorio (en catalan Temple Expiatori de la Sagrada Familia), connu simplement comme la Sagrada Familia, est une basilique catholique romaine à Barcelone (Espagne), conçu par l’architecte Antoni Gaudí. Il a commencé en 1882, elle est encore en construction (juillet 2015).

Le temple, une fois terminé, aura 18 tours, 12 pour symboliser les apôtres, quatres  dédiées aux évangélistes, et le second dédié à la Vierge. Enfin la plus grande tour sera dédiée à Jesus et devrait mesurer 170 m.

Elle devrait être finie en 2026, 100 ans après la mort de son créateur.

Palau Guell

foto de la fachada del palau guëllLe Palais Güell (en catalan: Palau Güell) est l’une des réalisations de l’architecte Antoni Gaudí  à Barcelona qui figurent depuis 1984 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO sous la dénomination « Oeuvres d’Antoni Gaudí »

Le Palais Güell a été construit entre 1886 et 1891 pour le riche industriel Eusebi Güell. Eusibi Güell ne vit au palais que 20 ans avant de s’installer au parc Güell. Le palais est vendu en 1945 à la députation de Barcelone à la condition de n’être jamais détruit ou modifié. Depuis 1984, il est inscrit, conjointement avec six autres œuvres d’Antoni Gaudí, au patrimoine mondial de l’Unesco. Ils « témoignent de la contribution créative exceptionnelle de Gaudí au développement de l’architecture et des techniques de construction à la fin du 19ème et au début du 20ème siècle»

foto del palau de la musica catalaña

Palau de la musica catalana

Le palais de la musique Catalane est une salle de concert dans le petit quartier Ribera à Barcelone en Espagne. Il a été fait par l’architecte Lluís Domènech i Montaner l’un des représentants du style modernisme catalan. Il a été construit en quatre ans de 1904 à 1908. Il est connu pour ses statues, ses mosaïques, ses vitraux et surtout son lustre qui représente le soleil et le ciel.

Plus de 400 concerts sont joués là-bas chaque année.

Casa Mila ou La Pedrera

foto de la pedrera/casa mila

La « Casa Mila », populairement connue comme « La Pedrera », est un bâtiment unique, construit entre 1906 et 1912 par l’architecte Antoni Gaudí (1852-1926) et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1984. Aujourd’hui, le bâtiment est à la maison Fondation Catalunya. La Pedrera est aujourd’hui un phare qui rayonne la création et la connaissance. La Pedrera est probablement l’un des bâtiments les plus connus de l’époque moderniste dans le monde et l’une des œuvres les plus importantes de l’architecte Antoni Gaudí. Un lieu qui devient une œuvre d’art en soi.

foto del Hospital Sant pau

Hospital de Sant Pau

L’hôpital de Sant Pau de Barcelone. Situé dans le quartier de El Guinardo ,  il est depuis 1997 inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, conjointement avec le palais de la musique catalane. L’hôpital a été dessiné en 1901 par l’architecte  catalan Lluís Domènech i Montaner et il a été terminé en 1930. En 1991, il reçoit la Creu Sant Jordi, distinction décernée par la Generalitat de Catalogne.

Casa Fuster foto de la Casa Lleo i Morerra

La Casa Fuster est un bâtiment moderniste conçu et construit par Lluís Domènech i Montaner avec la collaboration de son fils Pere Domènech i Montaner entre entre 1908 et 1911 à Barcelone. Elle fut construite sur commande de la Consol Fabra de Fuster, qui voulait y résider. C’est l’une des dernières constructions de Domènech i Montaner, la dernière à Barcelone, où l’architecte utilisa de nombreux éléments caractéristiques : une base faite de robustes colonnes de pierre rose, fenêtres à trois lobes et ornementation florale

Casa Lleó i Morera

La Casa Lleó i Morera est un édifice moderniste conçu par l’architecte Lluís Domenèch i Montaner situé au no 35 du Passeig de Gràcia, à Barcelona. Le projet de réformer l’ancienne Casa Rocamora, qui datait de 1864, fut commandé par Francesca Morera en 1902. À la mort de celle-ci en 1904, son fils Albert Lleó i Morera continua les travaux et attribua un nom à cet édifice. L’ouvrage fut achevé le 10 mars 1905. Il constitue l’un des trois grands bâtiments réalisés par les architectes Moderniste – Gaudí, Puig i Cadafalch et Domènech i Montamer – qui font partie de ce qu’on appelle la “Pomme de Discorde”, avec la Casa Batlló et la Casa Amatller.

Casa Comalatfoto de la casa Comalat

La Casa Comalat est une œuvre moderniste situé dans le quartier Eixample de Barcelone et avec deux façades différentes. C’est un projet qui a commencé en 1906 pour se terminer en 1911 par l’architecte Salvador Valeri i Pupurull (1873-1954).

Comme un hommage à Gaudí, la casa Comalat montre de nombreux éléments de l’architecture gaudienne, et devient un des exemples les plus originaux du modernisme à Barcelone.

Comme dit plus haut, il s’agit d’un édifice très original, composé de deux façades différentes, mais avec un élément formel commun, la courbe gaudienne. D’une part, la façade principale, qui donne sur l’avenue Diagonal de Barcelone, possède un air plus formel et symétrique. L’autre façade donne sur lfoto de la casa granell - modernismea rue Córcega.

Casa Granell

Le modernisme montre un autre côté des travaux de Jeroni Ferran Granell, un architecte connu pour le style simple de ses bâtiments. La Casa Granell, construite entre 1901 et 1903, et actuellement protégée en tant qu’un intérêt culturel local, et  est un exemple de la beauté modeste que Granell a projeté dans son travail. Elle est située au 122, rue Girona dans le quartier Eixample.

Casa Roviralta

Cfoto de la casa roviralta - modernismeonnu par les habitants comme “El frare blanc” (le frère blanc), cette majestueuse villa tout droit sorti du modernisme se distingue sur l’élégante Avinguda del Tibidabo, dans le quartier de Sant Gervasi. Comme un bonbon à l’intérieur de son emballage, son apparence est un régal pour les yeux et l’héritier du passé noble de la ville.

Sa restauration débute en 1903 par Joan Rubió i Bellver et se termine 10 ans plus tard en 1913 sur la demande de Teodor Roviralta un businessman catalan.

 

 

 


Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *