Barcelona pour les foodies

Barcelona pour les foodies

Read this article in english

Lee este artículo en Español

Un des aspects qui distingue Barcelone est sa qualité d’offre gastronomique renommée et décerné dans le monde entier.  En général dans les restaurants locaux se trouvent un type de cuisine catalane et méditerranéenne avec différentes interprétations et formats mais on peut aussi y trouver des plats internationaux, exotiques et même des fois expérimentaux. Avant de passer à l’action nous vous recommandons de passer par le coloré et exubérant Marché de la Boquería dans les Ramblas, l’équivalent d’une cathédrale pour la religion foodiste. Voyons quelques propositions d’où manger à Barcelone:

Le célèbre esmorzar de forquilla

Quand nous sommes à la Boquería nous pouvons commencer par petit-déjeuner à l’El Quim de la Boquería, un bar où on peut manger au bar debout ou sur des tabourets en plein milieu de la bousculade du marché. C’est la meilleure manière de vous introduire au monde des tapas puisque ici est servi avec le respect des traditions et avec une touche de l’auteur. Quelques exemples : œufs avec foie caramélisé, risotto de queue de taureau, tortillas de légumes et les classique patatas bravas.

Une tradition catalane relativement inconnue est l’esmorzar de forquilla (déjeuner des fourchettes) composé de plats débordant d’élaboration et variété comme le célèbre British Breakfast. Un classique est l’hôtel Europa, dans la ville voisine de Granollers ou à Barcelone, El Gelida. Tête et pattes, mains ou joues, plats catalans élaborés à la catalan,  et un plus qu’acceptable vin en vrac, tout ça dans un environnement rempli de personnes et de prix. Il se trouve dans le quartier d’Eixample dans la rue Diputación numéro 133.

Pour ceux qui sont déterminés à miser gros il y aussi des restaurants avec des étoiles Michelins comme El Abac, du très connu chef Jordi Cruz, qui a deux étoiles et offre une cuisine avant guardiste très élaborée a un prix (personne n’est parfait) de 175 euros pour le menu. La visite inclus un salut personnel du chef et un petit tour des installations. Comme vous pouvez vous en douter, les plats ont des noms compliqués et élaborés mais l’expérience est fantastique.  El Lasarte, dirigé par Martín Berasategui et avec Paolo Casagrande aux fourneaux: c’est un restaurant avec trois étoiles Michelin et avec une approche très traditionnelle mais sans renoncer à l’expérimentation qui font la saveur et la texture. À

Le riz noir typique catalan - manger

Le riz noir typique catalan

partir de 100 euros vous pourrez manger à la carte et le menu de dégustation composé d’apéritifs, neufs plats et deux desserts 185 euros, à part l’appariement des vins.

Mais le bon foodie le sait bien que manger bien ne veut pas forcément dire dépenser beaucoup nous pouvons présenter des propositions très modestes mais également très gratifiante. Pour les amoureux des hamburgers de qualité, El kisko a trois restaurants dans la ville. Pour manger du riz en bord de mer (par exemple, sa paella ou son riz noir typique de la catalogne) L’Escamarlà, dans la Ville Olympique, juste à côté du restaurant le plus expérimental Escribà, géré par les pâtissiers de renom international. Pour des sandwichs variés et bons, la chaîne Viena avec plusieurs restaurants dans la ville sera parfaite.

Et pour de la nourriture typiquement catalane nous vous proposons des plats comme les cannellonis Rossini, les calçots, les garoines (oursins de mer dans lesquels seuls les organes reproducteurs se mangent) et  el pa amb tomàquet (normalement accompagné de jambon et  charcuterie), l’Escudella i carn d’olla, el suquet de  peix (ragoût de poisson), la esqueixada (salade froide de morue) et la crème typique catalane, à découvrir sous une délicieuse couche de sucre brûlé. Quelques-uns de ces plats peuvent être testé à L’Aranega, avenue Paralelo 188 ou dans le classique Can Culleretes dans la rue Quintana, nº5, non loin de Poble-Sec.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *