Le Parc Güell, le joyau de Gaudi pour le modernisme à Barcelone

Le Parc Güell, le joyau de Gaudi pour le modernisme à Barcelone

turistas barcelona park guell

Touristes au Parc Guell

Traduit par Lisa PECH- Leer en espagnolRead in english 

 

Le parc Guell est un parc public avec des jardins et des éléments architecturaux situés dans la partie supérieure de la ville de Barcelone, en Espagne, sur le bord de mer du mont Carmel, sur les contreforts de la Sierra de Collserola.

Administrativement il appartient au district de santé, dans le quartier de Grace. Conçu comme l’urbanisation, il a été conçu par l’architecte Antoni Gaudí, le plus grand représentant du modernisme catalan, commandé par l’homme d’affaires Eusebi Güell. Construit entre 1900 et 1914, a été ouvert comme un parc public en 1926. En 1984, l’UNESCO a inscrit la place dans le site patrimonial du Parc Güell «Oeuvres d’Antoni Gaudí».

Le Parc Güell est le reflet de la plénitude artistique de Gaudí: il appartient à son style naturaliste (première décennie du XXe siècle), période où l’architecte a perfectionné son style personnel, grâce à son inspiration dans les formes organiques de la nature.

A cela, l’artiste catalan ajoute une grande liberté de création et une création imaginative: à partir d’un certain baroque, ses œuvres acquièrent une grande richesse structurelle, des formes et des volumes dépourvus de rigidité rationaliste ou de prémisses classiques.

Dans le Parc Güell, Gaudí a déployé tout son génie architectural, et mis en pratique plusieurs de ses solutions structurelles innovantes qui seraient emblématiques de son architecture organique et culmine à travers la Sagrada Familia.

Le parc conçu par Eusebi Güell et Antoni Gaudí comme un ensemble structuré où, dans un cadre incomparable de beauté naturelle, il y aurait des maisons de haute qualité, avec tous les progrès technologiques du temps pour assurer un maximum de confort, avec des finitions de grande qualité artistique.

Ils ont également conçu un ensemble symboliquement fort, en essayant de synthétiser dans les éléments communs du parc un grand nombre d’idéaux politiques et religieux partagés par les mécènes et les architectes: ainsi, ils sont visibles dans les concepts définis de la politique catalane – en particulier sur les escaliers d’accès, où les pays catalans sont représentés – et la religion catalane. L’élément mythologique est également important: il semble que Güell et Gaudí se soient inspirés du temple d’Apollon de Delphes pour leur conception du parc.

parc-guell-barcelona1D’autre part, de nombreux experts ont voulu voir dans le parc une série de références de signes variés, en raison de l’iconographie complexe appliquée par Gaudí à l’ensemble du projet urbain, références allant de la revendication politique à l’exaltation religieuse, en passant par la mythologie , histoire ou philosophie.

En particulier, de nombreux chercheurs prétendent voir des références de la franc-maçonnerie, un fait improbable en raison des croyances religieuses profondes de Gaudí et du comte Güell, et en tout cas non prouvé par aucune preuve objective dans toute l’historiographie de l’architecte moderniste. La multiplicité des symboles développés dans le parc Güell est, comme on l’a dit, un signe politique et religieux, du moins avec un certain caractère mystérieux dû au goût de l’époque pour les énigmes.

 

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.