Le quartier de l’Eixample: l’esquerra et la dreta

Le quartier de l’Eixample: l’esquerra et la dreta

Traduit par Sabah SAAD. Leer este artículo en español / Read it in english.
L’Eixample est composé de plusieurs zones avec leur propre identité et un mode de vie différent. Ainsi, vous trouverez des rues avec un style architectural classique ou moderniste et des quartiers aussi différents que la Sagrada Familia et Sant Antoni.

Si il y avait quelque chose à souligner, ce seraient les rues, celles de chacun de ces quartiers, qui n´ont rien à voir avec celles des autres à Barcelone. Dans chacun d’entre eux, il y a d’innombrables boutiques, des cafés, des restaurants «d’auteurs», des kiosques à journaux, des pharmacies et des buralistes, et cela le remplit de vie. Mais le meilleur de tout est l’invention inimitable des chanfreins, des lieux qui permettent aux gens de s’arrêter et de parler. Quelque chose que vous ne trouverez dans aucun autre quartier.

Projet de rénovation de l'Ensanche de Barcelone, Plan Cerdà, 1859.

Projet de rénovation de l’Ensanche de Barcelone, Plan Cerdà, 1859.

C´est vraiment quelque chose que la ville a elle-même a conçu et construit, sans respecter ce que le plan Cerdà avait prévu. Sinon, les lignes interminables de la maison et des magasins qui décorent aujourd’hui ses rues n’existeraient pas. Dans chaque «bloc», seulement deux côtés auraient été construits, et l’Eixample serait une sorte d’urbanisation paysagée, mais il est plein de calme agréable. Il deviendrait un espace à moitié habité qui quitterait Barcelone sans son centre symbolique et occupé.
Heureusement, l’idée de Cerdà n’a pas triomphé comme on le pensait. Heureusement, les nerfs et les veines qui dessinent aujourd’hui sa géographie transmettent la vitalité qui la rend différente d’un dessin sur papier.

http://es.ghatapartments.com/cupon-descuento-verano-apartamentos-barcelona-sitges.html

 

Origines :

Barcelone moderne est née avec l’Eixample, résultat du projet urbain d’Ildefons Cerdà, mais aussi l’un des moments les plus splendides de l’histoire de la ville qui en a fait le moteur de la Catalogne contemporaine et l’a fait rompre avec son passé médiéval.

Tout a commencé dans les années 1820, avec la plantation d’arbres des deux côtés de la route qui reliait Barcelone à Vila de Gràcia de Portal del Ángel. C’est ainsi qu’est né le Passeig de Gracia, une avenue pour les promeneurs. Autour de la promenade ont également été construits des aires de pique-nique en plein air et des théâtres qui ont soulagé la Barcelone surpeuplée de l’époque.

Passeig de Gràcia

Passeig de Gràcia

C’est dans la décennie de 1850 que les remparts médiévaux ont été démolis pour finir d’appeler un concours dans le but d’urbaniser l’Eixample (Ensanche), nouvelle zone d’influence urbaine.

En 1869, et suivant le projet de Ildefons Cerdà, il a été construit sous un nouveau concept caractérisé par une grille de larges rues avec des intersections rhomboïdales formées par des coins chanfreinés. Les constructions ont continué bien au 20ème siècle. Les riches familles bourgeoises ont acquis les terrains les mieux situés le long de Passeig de Gracia et de ses environs, pour construire leurs demeures singulières dans un style moderniste.

Les deux Eixamples

Casa Milá, dans l'Eixample Dreta

Casa Milá, dans l’Eixample Dreta

En raison de la grande extension de l’Eixample, c’est, à sa manière, une petite ville en soi. Rien n’a à voir avec la droite de l’Eixample, avec la gauche, Sant Antoni ou même la Sagrada Familia.

La droite de l’Eixample s’étend vers le nord-est depuis le Passeig de Gràcia et jusqu’au Passeig de Sant Joan, offrant à la ville une bonne partie de ses terres les plus recherchées. Les appartements de Passeig de Gràcia peuvent coûter plusieurs millions d’euros. Mais au-delà de cette avenue, ils perdent quelque chose de catégorie, et même les environs de la Famille Sagrada constituent un véritable quartier.

De l’autre côté, la gauche de l’Eixample s’étend vers le sud-ouest du Passeig de Gràcia, avec plusieurs zones de personnalité diverse. On pourrait dire que même la rue Aribau est aussi très prisée par ses habitants. Et cela ferme un espace encadré entre le Passeig de Sant Joan, l’Avinguda Diagonal et la Ronda de Sant Pere, qui a été appelé depuis le début du 20ème siècle le Quadrat d’Or.

 École industrielle de Barcelone, située dans l'Eixample Esquerra

École industrielle de Barcelone, située dans l’Eixample Esquerra

Le Quadrat d’Or est un espace rempli de boutiques qui vendent toutes sortes d’articles, du mobilier aux vêtements de marque, des chaussures aux accessoires de mode, des livres aux accessoires pour la maison. Toute aventure shopping devrait commencer par ses deux avenues principales: le Passeig de Gracia, qui réunit les marques internationales les plus exclusives avec les boutiques les plus sélectes ici. A la parallèle, nous trouvons la Rambla de Cataluña. C’est une avenue bordée d’arbres, beaucoup plus attrayante et moins de circulation, vous permettant de vous détendre ou de profiter d’un café ou d’un dîner en plein air.

Cependant, au-delà de ces deux marches, l’Eixample s’étend également avec d’autres identités. D’une part la fabuleuse Sagrada Familia et le quartier qui l’entoure, entre la vie commerciale et l’architecture moderniste.

D’autre part, une nouvelle valeur montante, le Marché de Sant Antoni et les rues qui l’entourent pour donner à ses propres habitants leur propre identité, un trésor en pleine transformation que personne ne devrait perdre de vue.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.