Port et Vila Olímpica: la reconstruction du littoral de Barcelone

Port et Vila Olímpica: la reconstruction du littoral de Barcelone

Traduit par Sabah SAAD. Leer este artículo en español.

La vieille zone industrielle de Poblenou, appelée Icària en mémoire des anciens socialistes utopistes, a été la scène où le village olympique a été construit, qui a servi de résidence pour les athlètes participant aux Jeux Olympiques de 1992 à Barcelone.

La conception de cette nouvelle zone a été confiée aux architectes Oriol Bohigas, Josep Martorell, David Mackay et Albert Puigdomènech. Ils ont donné à la ville un port de plaisance au plus fort des Jeux olympiques et ont légué aux citoyens un espace où vivre et s’amuser.

Après quelques années de démarrage lent, la ville olympique d´aujourd’hui a des services et des activités comme n’importe quel autre quartier de la ville. Et parmi ces superbes installations, il ne faut pas oublier le campus de l’Université Pompeu Fabra, dont la bibliothèque occupe l’unique bâtiment du Depósito de las Aguas, qui alimentait jadis la fontaine du Parque de la Ciutadella voisin.

 Une des terrasses de la promenade, située à côté de la sculpture de Pez de Oro.

Une des terrasses de la promenade, située à côté de la sculpture de Pez de Oro.

A cela s’ajoute une mobilité variée et intégrée dans un environnement calme après l’arrivée dans le quartier du tramway. Ses œuvres ont également été utilisées pour remodeler la rue Wellington, et ainsi obtenir une promenade piétonne très agréable.

Mais revenons à la mer car elle n’est qu’à quelques mètres. Alors que nous approchons du port olympique de Barceloneta, nous voyons la première des icônes en forme de gigantesque sculpture en cuivre appelée Le Peix d’Or de Frank Gehry, qui scintille sous le soleil. Le port olympique a été construit pour accueillir les épreuves de voile des Jeux Olympiques de 1992 et est actuellement une marina de luxe entourée de bars et de restaurants.

Le port étant proche du zoo de Barcelone, il est la norme de changement subie par le littoral de Barcelone pour les Jeux Olympiques de Barcelone 1992 et entouré de bâtiments représentatifs tels que deux gratte-ciels solitaires (le luxueux Hotel Arts Barcelona et le Torre Mapfre dédié aux bureaux), qui sont la porte d’entrée du port, est une zone très touristique. Le port offre une zone de loisirs pour le plaisir et le repos des utilisateurs de jour comme de nuit.

Contrairement à la plupart des installations de Port Olímpic, peu savent que la pêche récréative est autorisée dans le brise-lames du port olympique. Il a été conçu à cette fin. De grandes marches en ciment permettent de pêcher en position assise, ce qui rend la pêche très confortable. La profondeur est de 8 mètres au bord du brise-lames. Environ 50 mètres à partir de laquelle les contrepigons submergés permettent de pêcher avec la mer épaisse. Ils agissent comme des biotopes attirant une variété d’espèces de poissons et de céphalopodes.

Vue aérienne de Poblenou et de Vila olympique.

Vue aérienne de Poblenou et de Vila olympique.

Sur la côte qui s’étend de la marina à la zone Fòrum, qui marque la limite nord de la ville, il y a des plages très occupées en été. Promeneurs, cyclistes et patineurs se rencontrent sur la large avenue côtière parsemée de restaurants de fruits de mer. Les plages ont des chiringuitos, qui restent ouverts jusqu’à l’aube pour servir des cocktails et de la musique pour les noctambules.

Si vous êtes passionné(e) par l’histoire et les changements, nous vous laissons avec cette vidéo afin que vous puissiez voir la transformation complète que la ville a subie pendant les Jeux Olympiques et la modernisation constante de ce que cela signifie d’être une ville cosmopolite.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.