Que faire à Barcelone en 3 jours

Que faire à Barcelone en 3 jours

Comme on le sait parfaitement tous, Barcelone est une capitale culturelle, une ville cosmopolite, un lieu très touristique qui nécessite plus d’un week-end ou de trois jours pour la visiter amplement, mais de nos jours, franchement, …qui peut encore se le permettre ? À travers ce qui suit, nous vous offrons une sélection de lieux que vous devrez impérativement visiter si vous êtes en voyage à Barcelone, que vous soyez seul ou en famille.

Mapa_Barcelona_Monumentos

Sur cette carte vous avez tout ce que vous devrez visiter, et ce qu’on vous informe par la suite.

Por Ana Cuchillo Cabezas / Traduit par Karim Hatim

Dans cette ère de course contre la montre, la plupart du temps que nous disposons de ces deux ou trois jours pour faire un petit «break» et se contenter de ces minies vacances que nous avions longtemps désirées. Pour cela, nous vous offrons un itinéraire, composé d’un mélange de traditions des lieux mythiques Barcelonais avec la nouveauté de ses gens et ses ambiances, en vous assurant un week-end que vous ne serez pas prêts d’oublier.

Premier Jour à Barcelone :

Avant tout commentaire, la première recommandation qu’on pourra vous faire sera de vous déplacer en métro. La capitale catalane dispose d’un réseau de lignes qui arrivent presque à tous les points de la ville, cependant, nous vous faciliterons ci-dessous lesquelles vous devriez prendre pour rejoindre les lieux recommandés. Nous commençons par la Plaza Cataluña, l’un des points phares de la ville. Il sert de repère et de lieu de rencontre pour tous : habitants et visiteurs. Ici, vous aurez droit à plusieurs lignes de métro et de bus, les lignes ferroviaires catalanes, la gare RENFE, et également un arrêt de taxi. Mais aussi, vous serez de dos à Paseo de Gracia (L2, L3, L4), lieu stratégique et historique de la capitale, dans lequel se positionnent les boutiques chics du moment, certains des meilleurs restaurants et les plus célèbres maisons modernistes.

SAGRADA_FAMILIA

La Sagrada Familia est le cinquième lieu touristique le plus visité au monde.

Le premier arrêt est la Sagrada Familia (L2, L5). C’est le lieu à ne pas rater, le must. Ce n’est pas nous qui le disons, c’est les statistiques et la liste du Travellers Choice 2015 qui l’affirment. Sur cette liste, la Sagrada Familia est le cinquième lieu touristique le plus visité au monde. Un monument d’une grande beauté artistique, œuvre de Gaudí, le grand architecte moderniste catalan. C’est le bâtiment sans fin, le chantier interminable. Aujourd’hui, et après des années et des années de travail, l’échafaudage fait encore partie de cette merveille. Nous vous recommandons, si vous souhaitez y faire une visite guidée à l’intérieur, de faire une réservation de billets à l’avance, puisque chaque jour les files d’attente sont plus longues.

Non loin, nous avons une autre grande œuvre de Gaudí, un autre bâtiment que vous ne pouvez pas perdre l’occasion de visiter. C’est la Casa Mila, plus connue sous le nom de La Pedrera. Outre la possibilité de voir l’intérieur, parfaitement conservé, de magnifiques expositions sont offertes aux visiteurs.

Le deuxième arrêt est à quelques rues plus basses, sur le célèbre pâté de maisons de discorde, lieu où se placent trois des maisons modernistes par excellence : la Casa Batlló de Gaudi; la Casa Ametller, construite par Josep Puig i Cadafalch et la Casa Lleó Morera de Lluis Domenech i Montaner.

Sachant qu’il est vendredi et que Barcelone est une ville pleine de vie, nous vous conseillons de manger dans le quartier de Gracia. La région est connue pour sa fine cuisine, allant de la cuisine de chefs du « Eggs », à la tradition espagnole la plus typique : « Via fora », « Le Papillon Barcelona »… en passant par le « Karakala », spécialisé dans la cuisine des anciens Phéniciens. Par conséquent, nous vous laisserons aux besoins de vos sens.

Une autre option est de vous régaler dans le plus ancien restaurant de Barcelone : Can Culleretes (ouvert depuis 1786), auquel vous pourrez accéder en marchant jusqu’à la Plaça Cataluña avant de descendre las Ramblas, ou prendre le L3 et descendre à Liceu (entre 25 – 40 E).

La Rambla

Las Ramblas est l’un des quartiers les plus populaires de Barcelona.

Las Ramblas est l’un des quartiers les plus populaires de la ville, donc si vous optez pour vous y rendre en métro, nous espérons qu’une fois que vous ayez fini de manger, vous pourrez longer las Ramblas et serpenter les petites ruelles, en vous faufilant parmi les centaines de touristes et de stands de souvenirs. Au tout début de cette rue, vous trouverez la Fontaine de Canaletas, lieu de célébration des joueurs du célèbre club du  FC Barcelone. Et enfin, le port où vous attendra le point de vue de Columbus, mirador de colon. Par ailleurs, vous trouverez le grand théâtre du Liceu et le musée de cires. Deux classiques qui ne devraient pas être manqués. De même pour El Bosc de les Fades, un endroit de rêve habité par des fantastiques citoyens, avec leurs histoires qui ont secoué leurs incroyables enfances. Ici, vous pourrez vous détendre tout en sirotant un café et vous plongez dans un monde parallèle.

Plaza-España

Plaça España.

Ça, vous coûtera de revenir à la réalité, mais vous devriez le faire et prendre le métro (L3) jusqu’à Plaça España, à partir de laquelle vous pourrez visiter le Musée National d’Art, qui possède l’une des plus importantes collections de l’art Romain, ou bien accéder au mystérieux Montjuic.

Si vous avez choisi de faire Montjuic, nous vous conseillons vivement d’utiliser les transports publics, et de ne pas dépenser toutes votre force, vous en aurez besoin par la suite. Une fois en haut, vous pourrez voir l’ensemble de Barcelone à partir du belvédère. Vous serez étonné de la vue. Apportez votre appareil photo, car les vues sont superbes. Vous pouvez également visiter le Musée Ethnographique, le Palau Sant Jordi, le Palais national, la Tour Calatrava, le poble espagnol, le Stade Olympique, le Théâtre Grec, le parc d’attractions et le château Montjuic. Et si vous êtes attentifs, patientez pour profiter du grand spectacle de la Fontaine Magique de Montjuic, qui attire des centaines de touristes chaque jour, avec son ensemble de jets d’eau et de lumières.

Cette montagne offre beaucoup d’activités, surtout en juillet, mois durant lequel se célèbre le Grec, raison pour laquelle il vous serait préférable d’avoir la journée entièrement libre. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez au moins y passer l’après-midi en vous promenant dans le coin, tout en profitant des superbes vues sur la ville et sur la Mer Méditerranée.

arco-triunfo

L’Arc de Triomphe.

Si vous avez encore des forces et êtes un amoureux de la nuit, nous vous suggérons plusieurs routes : si vous aimez les mystères et voulez connaître les histoires les plus sordides et les plus effrayantes de Barcelone, on vous suggère de faire la visite des fantômes de Barcelone, organisée par Icône, Services culturelles, et où, pour la modique somme de 11 euros, vous pourrez passer à travers ces histoires, les paysages caractéristiques de Barcelone, de l’Arc de Triomphe (L1) à Santa Maria del Mar.

Si au contraire, vous préférez plutôt un cadre familial détendu, vous pouvez assister à de nombreuses pièces de théâtre, en soulignant les comédies musicales du Grand Théâtre de Liceu (L3: Liceu), les travaux du Théâtre National de Cataluña (L1:Glories) ou, une atmosphère encore plus détendue, les divertissements du Molino (L2 et L3:Parallel).


Deuxième Jours à Barcelone :

Vous êtes sans aucun doute déjà fatigués, mais ne vous en faites pas, ce n’est pas chaque jour qu’on a la possibilité de se promener dans une grande ville telle que Barcelone. Pour ce qui est de cette deuxième journée, on vous recommandera en premier lieu, pour une matinée bien ensoleillée, de visiter le magnifique Parc Güell (L3 Vallcarca), lieu où vous pourrez admirer le fabuleux style de Gaudi, et vous promener dans ses jardins. Vu l’extension des lieux, la meilleure idée serait d’y passer toute la matinée, et à l’heure du déjeuner savourer les spécialités de la cuisine méditerranéenne de La torreta del Parc Güell (20E).

catedral_barcelona

Cathédrale de Sainte Eulalia.

Quant à l’après-midi, nous vous recommandons vivement de revenir au centre-ville pour visiter la vieille ville (L1, L3: Catalunya). De la Plaça Cataluña, vous devriez descendre du Corte Ingles jusqu’à atteindre la Cathédrale, où nous vous proposons d’entrer dans le cloître pour voir l’étang avec les oies. Selon la tradition, il y en a autant que les années que devaient avoir Sainte Eulalia quand on l’avait sacrifiée, soit treize. La cathédrale est le siège actuel de l’archevêque de Barcelone, et est dédiée à la Sainte-Croix, et plus tard à Sainte Eulalia, patronne de la ville de Barcelone. Elle a été construite en trois phases, sur une église romaine qui avait été construite à son tour sur ​​un Wisigoth durant les XIIIe et XVe siècles. Bien plus tard, au XIXe siècle, elle a été reconstruite avec les travaux de finition de la façade actuelle. Une impressionnante cathédrale, que vous ne devriez rater sous aucun prétexte, un bâtiment avec beaucoup de vie, nommé en 1929, monument national historique et artistique.

En suivant le chemin de la cathédrale, plus particulièrement la partie postérieure, nous vous proposons de visiter le Musée d’Histoire de Barcelone, situé du côté de l’Archive General de la Couronne d’Aragon; dans la Plaça Del Rey, où vous pourrez observer le caractère historique de la ville puisque l’ensemble englobe de la Barcelone Romaine à la Médiévale.

la-boqueria

Marché de San José, mieux connu sous le nom de La Boqueria.

Juste de l’autre côté de La Rambla, se trouve le pittoresque quartier du Raval, né de l’extension des vieux murs de la ville médiévale. Une zone multiculturelle. Un des quartiers où les habitants viennent de toute part, des quatre continents, de différents pays avec différentes cultures. Si vous vous laissez perdre dans les rues sinueuses du Raval, vous pourriez rejoindre le monastère de Saint-Paul, l’église Saint-Augustin, le Palais Güell et le Musée d’Art Contemporain de Barcelone (MACBA). En outre, dans ce quartier se trouve le marché de San José, mieux connu sous le nom de La Boqueria. Un marché municipal qui est également accessible via La Rambla. Là, vous pouvez trouver tout ce que vous désirez en termes de nourriture, et idéalement prendre une collation rapide et riche en protéines.

Comme ce n’était pas une journée très intense, ou du moins pas autant que la première, nous vous encourageons à prolonger la soirée jusqu’à la fin. On dit qu’une fois n’est pas coutume. Une fois par an, ça ne vous fera pas de mal. Notre suggestion est de commencer le dîner avec des tapas et une bière. Mais aussi, vous pouvez expérimenter la cuisine étrangère des restaurants chinois et japonais mythiques, ou même plus surprenant, la vietnamienne ou la tibétaine. Certes, vous avez surement essayé les deux premières cuisines, mais si vous êtes curieux de connaître les deux autres, nous vous recommandons le Potala (Tibétain situé dans la rue Aragon) ou le Kiu Nam (à côté de l’Hospital Clinic). Dans les deux restaurants, la nourriture est assez abondante. D’un autre côté, et comme vous le savez parfaitement, les nuits de Barcelone sont très agitées et mouvementées d’habitude, la cause pour laquelle nous vous encourageons à aller faire la fête à travers le grand nombre de clubs et discothèques proposées. La ville offre un large éventail de styles musicaux dans chacun de ses locaux, donc on vous laisse une liste des meilleures salles de musique.


Troisième et dernier jour dans la capitale catalane :

La Estrella herida, escultura en la Playa de la barceloneta

Plage de La Barceloneta.

Le voyage touche à sa fin, avec un dernier jour de repos. Après deux journées assez fatigantes, nous vous recommandons de passer la matinée à la Barceloneta (L4), la fameuse plage barcelonaise, mythique par son climat doux, sur laquelle vous pourrez vous détendre et vous relaxer après deux longues journées. Vous pouvez par ailleurs vous poser sur l’une des nombreuses terrasses qu’offre ce spot, avec une bière à la main, vous allonger sur le sable ou changer d’air en vous promenant dans le quartier, qui conserve toujours son style de villages de pêcheurs. Pour un dernier déjeuner dans cette ville surprenante, on vous propose de rester dans les alentours et déguster une des délicieuses paellas servies dans les différentes « marisquerias ».

Avant que chacun d’entre vous ne revienne à sa respective ville d’origine, nous vous suggérons de partir au Parc de la Ciutadela. Un immense jardin où vous trouverez un petit château, avec une magnifique fontaine. Le lieu idéal pour passer l’après-midi ou même les dimanches. Dans cet espace assez touristique se rencontrent des groupes d’amis pour se détendre, faire du sport, jouer à la guitare, promener le chien, faire un peu de marche en famille… Une ambiance des plus agréables pour clore le week-end et mettre fin à un voyage, qu’on ne doute pas une seconde, vous sera inoubliable.

Fuente del parque de la Ciutadela

Parc de la Ciudadela.

Nous espérons de tout cœur que vous ayez profité pleinement de ces quelques jours que vous aviez de libres pour visiter Barcelone, et que le séjour vous a plu et enchanté. Dans le cas où vous étiez déjà par ici, nous espérons vous héberger de nouveau très prochainement ! Ça sera un immense plaisir pour nous !


Apartamentos turisticos barcelona

Accedez avec seulement un click a la meilleure offre d’apartements de locations par jours sur Barcelone.


1 comment

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *